20
novembre
2011

NOUVELLES JOURNALIÈRES, NOV-2011

Les nouvelles pour tous nos visiteurs

Traduction de Goldonomic.com en construction


Actualité du 3 novembre 2011


Pour répondre à la demande, TOUTES les NOUVELLES et RECHERCHES JOURNALIÈRES seront reprises dans une fenêtre mensuelle unique (comme sur l'ancien site): NOUVELLES DE NOVEMBRE (public), MISES À JOUR DE NOVEMBRE (abonnés).

Pour atteindre le cœur du site (partie investissement), vous devez vous connecter et cliquer sur PYRAMIDE D'INVESTISSEMENT. Toutes les sections d'investissement sont reprises dans la colonne de DROITE.

Le cadre sur la droite de la Page d'Accueil reprend les derniers articles .

Au bas de chaque fenêtre, vous trouverez souvent des articles relatifs à la section concernée.

S'IL VOUS PLAÎT, envoyez-nous votre feed-back... Plus nous aurons de retours, plus nous serons en mesure d'optimiser le site.

 


Actualité du 2 novembre 2011


Super Mario et sa copine Marie-Antoinette Lagarde n'auraient pas pu choisir pire endroit pour tenir la conférence du G-20. La ville de Cannes a été mise sens dessus dessous, mais aujourd'hui les gens manifestent dans les rues de Nice et crient des slogans non contre les banksters, mais plutôt contre le coût de la vie de plus en plus inabordable : la NOURRITURE (un bien d'ordre inférieur).

L'agitation sociale fait TOUJOURS partie d'une dépression hyperinflationniste et il en sera de même cette fois-ci. Ce qui se passe aujourd'hui à Nice peut se produire demain à Cannes, Paris et Bruxelles. Ce qui a commencé en Tunisie a clairement atteint le continent européen. Je parie qu'aucun dirigeant européen ne s'y attendait, car tous – à l'instar de Marie-Antoinette juste avant la Révolution française – conseillent à ceux qui n'ont pas de pain à donner à leurs enfants de leur servir de la brioche.

Incroyable ! Malgré tous les signaux d'alerte, d'aucuns prédisent encore une DEFLATION plutôt qu'une dépression hyperinflationniste.

 

La seule chose que l'Europe tentait d'éviter – la contagion à l'Italie – s'est produite. A cause de l'introduction de l'euro, le seul moyen pour les investisseurs de shorter (vendre à découvert) une devise est de shorter les obligations du pays en détresse. Et c'est exactement ce qu'ils font. Hier, la Grèce. Aujourd'hui, l'Italie. Demain, l'Espagne, la France ou la Belgique. En shortant les obligations, ils assassinent les fonds de pension, les compagnies d'assurance et les banques.

Quoiqu'il arrive en Grèce, l'hyperinflation frappe à la porte. Si la Grèce sort de la zone euro, elle sera la première a en faire l'amère expérience. Sinon, ce sera l'Eurozone ou tout autre pays européen qui décidera que la coupe est pleine.

Tant que l'on y est préparé et qu'on ne détient aucun de ces piètres et dangereux instruments financiers, les dégâts seront minimisés. Ceux qui refusent de voir la réalité en face et continuent de CROIRE ce que les charlatans leur racontent le paieront de toutes leurs économies. Cela s'est produit maintes fois dans le passé et c'est sur le point de se reproduire.

Quel camp comptez-vous choisir ?


Actualité du 1er novembre 2011


dominoLe crash des obligations/bons du Trésor que nous annonçons depuis quelques années se produit telle une chute de dominos.

Les taux d'intérêt indiquent que la fin est proche. Ce fut le cas en Grèce et nous observons des signes clairs au Portugal, en Espagne et en Italie, voire en Belgique indiquant des remontées de taux. Le scénario grec se reproduira dans d'autres pays de l'UE, mais aussi aux Etats-Unis et l'année 2012 sera cruciale.

Avec la hausse des taux d'intérêt, la perte sur les obligations et les bons du Trésor est douloureuse. Les emprunts d'Etat italiens à 10 ans ont chuté à 90% de leur valeur nominale alors qu'il y a quelques mois seulement, ils se vendaient à prime. [la loi oblige les fonds de pension, les compagnies d'assurance et les banques à détenir des sommes importantes de ce papier sans valeur].

Les taux d'intérêt augmentent, car le public et les investisseurs n'ont plus confiance dans le gouvernement. Jusqu'ici, le gouvernement a garanti les banques et les a renflouées chaque fois qu'il fut question de sécurité nationale. Ce que les hommes politiques ne semblent pas comprendre, c'est que dès que le peuple commence à se méfier de leurs actions et voit qu'ils sont nus, la partie est TERMINEE. Et le prélude d'une fin de partie se traduit par une hausse des taux d'intérêt.

Mais les forces de la Nature ont toujours le dernier mot et plus les autorités manipulent les taux d'intérêt, plus dure sera la chute. Cela s'est toujours passé ainsi et cela se passera toujours ainsi dans le futur.

Ceux qui refusent d'adapter leurs investissements et continuent de croire les mensonges des autorités en vivant dans le déni perdront toutes leurs économies. L'Histoire est une preuve vivante de cette affirmation. Dans le meilleur des cas, les pensions et les assurances vie seront submergées par un tsunami hyperinflationniste. Ce qu'il en restera sera englouti par le moratoire sur la dette qui s'en suivra, comme au Zimbabwe.

Certains lecteurs se plaignent que nos publications sont trop négatives, trop alarmistes et ne contiennent aucun élément positif. Pour être honnête, nous aimerions que les lecteurs nous fassent part d'une nouvelle positive ou d'un bon conseil. Nous n'en voyons aucun et pire, tout ce que nous examinons en profondeur s'avère en fin de compte plus grave que ce qu'il n'y paraît… car les autorités camouflent le problème depuis trop longtemps.

En fait, j'ai commencé à prévoir en 2004 ce qui se passe aujourd'hui et je me rappelle avoir donné une présentation devant un club de millionnaires. Depuis lors, CHAQUE PRÉDICTION que j'ai avancée s'est amèrement concrétisée. J'ai annoncé à temps l'éclatement de la bulle immobilière et le crash du secteur financier… Aujourd'hui, je prédis que le pire reste à venir... Et je réalise que la nouvelle n'a hélas rien de positif. Mieux vaut rester alerte.

Ce grand danger ne menace pas seulement les marchés financiers. Le monde entier est dans la tourmente et les choses vont s'aggraver considérablement avant de s'améliorer (attendez-vous à une guerre mondiale). Il est difficile de qualifier une guerre d'événement positif et le mieux que l'on puisse faire aujourd'hui est de se préparer au pire. Prétendre que tout cela ne finira pas aussi mal relève du déni de l'Histoire en général et de l'Histoire monétaire en particulier.

Sur le nouveau site, nous avons mis à jour les graphiques P&F (qui sont les plus importants) dans les sections Argent, $-Or, dollar américain, Or en euros, Or en livres sterling, Or en francs suisse, Or en yens… Dans chaque section, nous avons si possible ajouté une cotation de prix à court terme. N'oubliez pas de consulter les graphiques de l'or exprimé dans toutes les grandes monnaies fiduciaires pour vous faire une idée correcte de la réalité.

Sachez qu'on observe de nombreux modèles extrêmement intéressants qui toucheront les marchés financiers au cours des prochains mois. N'oubliez pas d'agir MAINTENANT et pas quand les médias vous le diront et qu'il sera trop tard… Goldonomic est le plus souvent en avance… Mais mieux vaut être en avance et en sécurité qu'en retard et dépité. Abonnez-vous à Goldonomic et veillez également à faire les bons choix... Ces 575 dollars risquent d'être votre meilleur investissement en 2011 !

Categories: Nouvelles, Analyse

Le Cron démarre