31
août
2012

Ne sautez pas dans les flammes

Pour l'investisseur avisé, l'or physique est la seule solution.

La règle veut qu'à la fin d'une correction, le nombre de conseillers baissiers atteigne un climax. Il est logique qu'au même moment, l'on trouve un nombre record d'articles nous expliquant pourquoi l'or atteint un pic et pourquoi il va s'effondrer. Le moins qu'on puisse dire est que l'environnement n'est pas très convivial pour l'investisseur moyen qui considère toujours les banques comme nos grand-parents considéraient l'Eglise. Cette dernière a été éclaboussée par les pires scandales, mais les banques ne seront pas en reste, loin de là (JPMorgan).

Isoler le graphique de l'or en dollars n'est pas une très bonne idée… Je pratique l'analyse technique depuis 35 ans. L'expérience nous apprend qu'il ne faut jamais prendre un graphique à part et que pour avoir une image correcte, il faut en observer un grand nombre. Cela comprend les graphiques des devises et des indices boursiers. Et actuellement, l'or est toujours dans une tendance haussière robuste si exprimée dans les principales monnaies fiduciaires (y compris le yuan).

Séparer une décision d'investissement des fondamentaux, c'est une autre erreur que de nombreuses personnes ont tendance à commettre. Supposons que vous vendez vos avoirs en or physique, par quoi les remplacez-vous ? Au choix: Monnaie fiduciaire sans valeur, dangereux certificats de dette, euros et dollars imprimés en quantités exponentielles, bons du Trésor ou dette publique vendus à des prix manipulés en pleine bulle, produits d'investissement fabriqués par les banques utilisant des dérivés dangereux ? L'immobilier, bien d'ordre supérieur, s'est soit effondré, soit est sur le point de le faire dans les endroits où le cycle a un peu de retard ?

Isoler une décision d'investissement du cycle à long terme est aussi une erreur. Il est vrai qu'en 1981, nous avons eu un pic intermédiaire sur l'or. Volker a réussi à raviver la foi dans le dollar et dans le système financier en augmentant violemment les taux d'intérêt à près de 20%. Compte tenu des vases communiquants financiers, l'argent est passé de l'or vers les bons du Trésor et les dépôts bancaires. Et l'or a été mis KO jusqu'en 2001.

Volker a gagné du temps. Mais au lieu d'utiliser cette opportunité pour revitaliser et nettoyer le système financier, celle-ci a en fait servi à repousser l'échéance en détériorant davantage la situation: les dérivés en tant qu'arme financière de destruction massive, les subprimes, les CDS, la révocation de la loi Glass–Steagall qui a permis aux banquiers de spéculer sur les marchés financiers en utilisant les dépôts de leurs clients, etc. Voilà pourquoi le monde est dans cette situation aujourd'hui.

Enfin, ne voyons-nous pas que la situation économique et financière mondiale actuelle est bien pire qu'en 1981 !? La dette du monde occidental a atteint des niveaux tellement élevés que la moindre hausse des taux d'intérêt au-dessus de 6% entraînera la mort instantanée du système. C'est précisément la raison pour laquelle les banques centrales font l'impossible pour maintenir les taux d'intérêt aussi bas que possible et sous la barre des 6%.

Pour ceux qui parviennent à voir à travers l'écran de fumée que nous concoctent les autorités (qui vendront père et mère pour rester au pouvoir) et leurs amis banquiers, l'or physique est la seule solution. Si vous en connaissez une autre, faites-moi signe !!!

Il est peut-être temps d'écouter votre coeur et le simple bon sens plutôt que ce que les banquiers et le gouvernement tentent de vous faire croire. Si vous avez des doutes, l'histoire financière peut s'avérer très utile. L'heure est venue de faire vos recherches et n'oubliez pas de tenir votre épargne hors de portée du pouvoir politique (souvenez-vous de l'Argentine) ! Internet est un outil formidable si vous parvenez à séparer le bon grain de l'ivraie.

Francis D. Schutte
Le 12 mai 2012

Categories: Nouvelles